L’immobilier entame son déconfinement !

Cette semaine dans digicode : la crise immobilière semble enfin s’éteindre, avec une remontée des prix dans la plupart des métropoles ; on évoquera aussi l’annonce du 1er ministre sur le financement du secteur de la construction, pour finir sur pont situé à 175 m du sol. Attention au vertige, c’est reparti pour Digicode, la newsletter qui décrypte l’actualité immobilière !

Digicode, tous les semaines, l'actualité immobilière décryptée pour les propriétaires bailleurs.
Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

Amorce de redécollage pour l’immobilier  !  

D’après le rapport des notaires de France, le marché immobilier a légèrement baissé en 2020 suite à la pandémie (-4% des volumes des ventes). Toutefois, les prix semblent déjà être repartis à la hausse.

Pour être précis : En France, le prix moyen du mètre carré s’est fixé à 2 820€ en avril, soit une légère hausse de 0,2% sur un mois. Les grandes métropoles retrouvent des couleurs ; +0.3% à Paris ; +0.5% à Lyon ; +0.6% à Marseille ; +0.3% à Lille et Strasbourg (sur Avril 2021). Cette hausse ne se limite pas aux grandes villes mais bénéficie également aux banlieues proches comme à Paris, avec notamment :

Les départements limitrophes parisiens sont donc sous le coup d’une hausse générale et soudaine : +5,4% pour le Val-de-Marne, +4,9% dans les Hauts-de-Seine et +4,1% en Seine-Saint-Denis. Cette augmentation est plus importante encore pour les maisons que pour les appartements (+47% de demandes de plus en moyenne), ce qui tend à prouver le besoin d’espace des citadins parisiens.

Pour prendre un peu de recul : Toutefois, certaines métropoles poursuivent leur descente sur le marché immobilier, telles que Bordeaux (-0.6%) ; Toulouse (-0.6%) ; Montpellier (-0.8%) ou encore Toulon (-0.3%). Il faudra attendre encore un moment pour voir les effets de la crise s’estomper totalement !

Découvrez Loumi, la plateforme des propriétaires baileurs !
Trouver un bon locataire et gérer votre bien devient un jeu d’enfant grâce à Loumi

Les autres codes de la semaine : 

Le gouvernement veut relancer la construction de logements

Alors que le secteur de la construction représente plus de 170 milliards d’euros annuels (soit 7.2% de PIB français à lui tout seul), la pandémie a fait reculer la création de logements (328 000 cette année contre 410 000 l’an passé et 460 500 en 2018). Les élus locaux sont également responsables, puisque les mairies sont devenues de plus en plus réticentes à délivrer des permis de construire. Vital pour notre économie et primordial pour assurer l’équilibre du marché de l’habitat, le gouvernement décide de sortir le grand jeu. 

Le 1er ministre Jean Castex a en effet annoncé ce lundi 1 milliard d’euros supplémentaire pour relancer le secteur. En parallèle, Emmanuelle Wargon, ministre du logement  promet une rallonge de 350 millions d’euros pour le recyclage des friches industrielles.

En doublant les enveloppes, l’objectif est de générer du logement, plus vert, mais également de limiter l’étalement urbain, puisque les constructions se feront dans les zones les plus tendues (cœurs de métropoles notamment).

Plus de 1 120 dossiers ont déjà été déposés, ce qui permettrait la construction de plus de 100 000 logements neufs, conformes aux critères de sobriété énergétique. Enfin, 675 millions d’euros seront également alloués dans le cadre de la stratégie nationale d’innovations durables pour favoriser l’utilisation de matériaux biosourcés.

Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

La touche finale : Arouca 516, ce nouveau pont piéton donne le vertige !

Située à environ cinquante kilomètres de Porto au Portugal, cette passerelle piétonne a été désignée comme la plus longue du monde avec ses 516 mètres ! A 175 m au-dessus du fleuve Paiva, la balade offre des paysages stupéfiants sur le Géoparc d’Arouca.

Pour pouvoir suspendre cet ouvrage tout du long, la passerelle d’Arouca contient un ensemble de 127 plateformes à grillage métallique imbriquées entre elles, fonctionnant comme des cellules individuelles connectées aux câbles de suspension en deux points. Ce système ingénieux admet toutefois des déformations qui font bouger le pont ; n’oubliez pas de vous cramponner !