La résistance incroyable des SCPI en temps de crise !

A l’actu cette semaine : on évoquera la résilience des SCPI face à la crise, la création d’un nouvel indicateur immobilier ainsi que l’apparition du tout premier logement pliable en France. Alerte à l’innovation ; c’est reparti pour Digicode, la newsletter qui décrypte l’actualité immobilière !

Digicode, tous les semaines, l'actualité immobilière décryptée pour les propriétaires bailleurs.
Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

Les placements immobiliers poursuivent leur route

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobilières) françaises sont des entreprises permettant d’investir dans l’immobilier grâce à un placement collectif souvent spécialisé dans un secteur (bureaux, commerces, résidences, hôtels…). Elles semblent avoir plutôt très bien encaissé le poids de la crise (+0.19% de rendement avant et après covid), pourtant dévastateur dans certains segments du secteur

Pour être précis : Aussi appelé “pierre papier”, les placements en SCPI s’élèvent au 31 décembre 2020 à plus de 71 milliards d’euros de capitalisation. Avec une performance accrue (4.56% sur 2020) et une augmentation des parts d’acquisition (1.12%), il y a comme une absence d’effet de la crise sur ce type de sociétés. Pour bien comprendre l’impact de la crise sur les SCPI : 

Lionel Benhamou, fondateur de la Centrale des SCPI indique que d’un point de vue général : “La collecte a certes reculée par rapport à celle de l’an dernier mais les SCPI ont tout de même collecté plus de 6 milliards  d’euros. Mieux, la collecte du premier trimestre 2021 a été de 1,68 milliard d’euros, soit 6,1 % de plus qu’au cours du trimestre précédent. La situation du marché des SCPI est donc en voie de normalisation”. 

Pour prendre un peu de recul : En comparaison, les rendements moyens des investissements locatifs des bailleurs physiques sont de 5.9% en moyenne, ce qui est finalement très similaire à celui des SCPI. Cependant, la crise a davantage touché les investisseurs privés (jusqu'à 20% de baisse à Paris notamment) puisqu’il leur est plus difficile de se prémunir contre d'éventuels impayés. L’actualité nous montre ainsi que passer par une SCPI est avant tout un choix de sécurité.

Découvrez Loumi, la plateforme des propriétaires baileurs !
Trouver un bon locataire et gérer votre bien devient un jeu d’enfant grâce à Loumi

Les autres codes de la semaine : 

Un indicateur immobilier qui affiche le “vrai” prix des logements

Qui n’a jamais calculé le montant total d’un investissement immobilier en prenant en compte le taux de crédit, l'assurance emprunteur et les autres frais annexes en plus du prix affiché ? Appelé “pouvoir d’achat tous frais inclus”, c’est ce que certains experts proposent d'étudier pour permettre une meilleure appréciation de la valeur réelle d’acquisition. 

Ces frais supplémentaires représentent en effet pas moins de 19% du prix total du logement. En comparant ville par ville le pouvoir d’achat moyen tous frais inclus, il est possible de se rendre compte de certaines distorsions pour le moins surprenantes.

A Paris notamment, ces surcoûts représentent 25% du coût total ; si le prix du m2 moyen de la capitale affiche 10 614€, il est en réalité de 12 905€ en moyenne ! Le “véritable prix” du m2 s’établit donc à : 4 078€ contre 3 301€ à Marseille ; 6 880€ contre 5 623€ à Lyon ou encore 4 585€ contre 3 722€ à Toulouse. 

Afficher ces prix moyens permettraient aux investisseurs d’être au plus près du coût global de leur investissement et ainsi de mieux prévoir le montant de leur opération. Cet indicateur est déjà proposé par les groupes Se Loger et Empruntis notamment.

Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

La touche finale : La première maison pliable et modulable arrive en France

Situé dans le Haut-Rhin, ce logement de 75 mètres carrés est une première en France. Rapide d’installation, modulable, déplaçable, peu coûteuse et respectueuse de l’environnement, ce concept qui nous vient d’Italie pourrait bien révolutionner notre approche en matière d’habitat. 

A la manière d’une tente géante, cette maison s’assemble en 13 jours avec un système de modules qui s’imbriquent les uns aux autres pour former cette habitation triangulaire comportant : terrasse, balcon, façade vitrée, panneaux solaires… tout ça pour 1 200€/m2 seulement! De quoi inspirer les nouvelles générations d’architectes pour les décennies à venir.