Grand Paris, grands prix

Cette semaine dans Digicode : on va étudier une fluctuation des prix inhabituelle sur le marché du Grand Paris ! On s’attardera ensuite sur le développement du financement participatif avant de s’envoler pour Los Angeles, qui n’est pas la ville des étoiles pour rien… Bienvenue dans Digicode, la newsletter qui décrypte l’actualité immobilière !

Digicode, tous les semaines, l'actualité immobilière décryptée pour les propriétaires bailleurs.
Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

Grand Paris Express : les prix en banlieue montent

Le marché de l’immobilier du Grand Paris est bien le seul marché immobilier dynamique de la région parisienne. Les prix y ont en effet augmenté de 2,8% en 1 an, tandis que Paris continue de voir ses prix baisser (-1,8%). Mais cette tendance à la hausse dans les villes aux alentours de Paris est d’autant plus vraie dans les quartiers des gares du projet : on assiste à une explosion des prix autour de la ligne 15 à Saint-Denis, tandis qu’au contraire les prix baissent en intra-muros autour de la 14. 

Pour être précis : Le Grand Paris express, pour ceux qui auraient réussi à ne pas en entendre parler ou à rater nos articles (celui-ci ou encore celui-là), c’est un projet de 4 lignes de métros automatiques de 200km autour de Paris et l’agrandissement de la 11 et la 14. La construction devrait être finie en 2030, ce qui laisse du temps pour la fluctuation des prix de l’immobilier.

  • Saint-Denis est la ville où les prix des quartiers de gare augmentent le plus : +12,6% autour de la station Stade de France et +11,1% autour de la station Saint-Denis Pleyel. 
  • En 5 ans, les prix ont augmenté de +24,8% dans l’ensemble des quartiers de gare du projet du Grand Paris. 
  • Mais on assiste à un léger ralentissement depuis 1 an : alors que les prix ont augmenté de 4,6% en 2020, la hausse a ralentit à 2,8% en moyenne entre juillet 2020 et juillet 2021.

Pour prendre un peu de recul :

Si Saint-Denis reste la ville qui performe, c’est particulièrement parce qu’elle se trouve à la frontière nord de Paris. Futur croisement des lignes 14, 15, 16 et 17, elle bénéficie déjà des lignes de métro 13 et de RER B. Pour ce qui est du ralentissement connu dans le reste du projet du Grand Paris, et même dans les quartiers de gare, c’est davantage lié au ralentissement général du marché parisien. L’attractivité du Grand Paris n’est pas remise en cause, bien au contraire !

Découvrez Loumi, la plateforme des propriétaires baileurs !
Trouver un bon locataire et gérer votre bien devient un jeu d’enfant grâce à Loumi

Les autres codes de la semaine :

Le nombre d’offices notariaux a progressé de 51% de 2016 à fin 2020. En conséquence, le gouvernement limite le nombre de nouveaux offices sur la période 2021-2023 à 293.

Le crowdfunding dans l’immobilier se porte bien

Les chiffres du financement participatif sont plus qu’encourageant : sur le premier semestre 2021, plus de 408 millions d’euros ont été collectés, pour financer 468 projets ! Sur ce même semestre, la durée moyenne de placement était de 20,5 mois. Une rémunération attractive (elle dépasse en moyenne les 9%), et un investissement sans frais d’entrée, de gestion et de sortie expliquent en partie l’engouement pour ce financement. La digitalisation et la multiplication des plateformes en ligne de crowdfunding contribuent également au succès. 

Les projets sont majoritairement résidentiels, et représentent plus de 76,6% des investissements totaux, suivis des espaces de bureau (8,5%) et des commerces (6,3%). C’est l’Île-de-France qui est la région la plus attractive, avec 179 millions d’euros collectés. 

Mais comme tout investissement, il comporte des risques. De nombreux retards sont déjà décomptés : 7,1% pour les délais supplémentaires intérieurs à 6 mois et 6,2% pour ceux supérieurs à 6 mois. Jérémie Benmoussa (président de Fundimmo, société de financement participatif) anticipe même un taux de défaut allant jusqu’à 3%. Enfin, le nombre de permis de construire délivrés est en repli de près de 25% en un an, de quoi ralentir les nouveaux projets immobiliers… 

Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

La touche finale : l’Academy Museum enfin terminé

Bâtiment historique et situé en plein cœur de Los Angeles, sa rénovation effectuée par Renzo Piano Building Workshop a enfin été finie. Ce musée appartient à la Motion Pictures Academy, organisation qui remet chaque année les Oscars du cinéma. Il devra accueillir différentes expositions consacrées à l’art et la science de la fabrication des films et l’industrie du cinéma. L’ouverture était prévue pour 2020 mais a finalement été repoussée au 30 septembre à cause du COVID-19.

Le bâtiment, appelé Saban Building, a été construit en 1939 dans un style Streamline Moderne (comprendre en français style paquebot). C’est un style caractérisé par des lignes épurées, proche du style Art Déco, et inspiré par les lignes des paquebots transatlantiques (d’où le nom français). La rénovation a principalement consisté à redorer l’énorme cylindre qui orne un coin de la façade du musée, en remplaçant près d’un tiers des 350 000 carreaux de mosaïques en feuilles d’or. 

Il a été aussi décidé de rajouter une impressionnante sphère de métal et de verre qui abritera deux salles de projections. 1 500 bardeaux de verres divisés en 146 parties de tailles et de formes différentes recouvrent cette sphère en béton.