Fin de l’influence de la COVID-19 sur le marché immobilier ou relâchement saisonnier ?

A l’actu cette semaine dans Digicode : on décrypte un phénomène qui n’était pas arrivé depuis plus d’un an et demi sur le marché immobilier… On découvrira ensuite quel est le nouveau rapport des Français avec le télétravail, qui s’est démocratisé lors du premier confinement. Enfin, on se penchera ensuite sur un rendez-vous à ne pas manquer ce weekend… Bienvenue dans Digicode, la newsletter qui décrypte l’actualité immobilière !

Digicode, tous les semaines, l'actualité immobilière décryptée pour les propriétaires bailleurs.
Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

Un retour à la « normale » du marché immobilier

Deux phénomènes sont à observer en cette rentrée 2021. D’une part, l’appétence liée à la crise sanitaire pour les maisons individuelles dans les petites villes, les zones rurales ou les banlieues au détriment des grandes villes se confirme. D’autre part, on assiste à un nouveau phénomène : le relâchement des nouvelles recherches de logement dans l’ensemble des grandes métropoles françaises !

Pour être précis : Loin d’être inhabituel, ce phénomène saisonnier de relâchement immobilier arrive au contraire chaque année à cette époque. Il s’explique notamment par le petit nombre d’acheteurs souhaitant démarrer leur projet suite aux vacances estivales. C’est même plutôt positif pour le marché immobilier : les nombres d’acheteurs et de vendeurs s’équilibrent, et la tension immobilière se réduit.  

Pour prendre un peu de recul : La forte demande immobilière en septembre 2020 était entièrement liée à la sortie de confinement. Il semblerait donc que cette baisse saisonnière actuelle marque un retour à la normale pour le marché immobilier. Cependant, difficile de savoir si elle se maintiendra et si les effets de la COVID-19 sont bel et bien terminés. Dans le cas de Strasbourg, cela pourrait même devenir inquiétant, et poser un problème structurel si la situation ne s’inverse pas. Affaire à suivre…

Découvrez Loumi, la plateforme des propriétaires baileurs !
Trouver un bon locataire et gérer votre bien devient un jeu d’enfant grâce à Loumi

Les autres codes de la semaine : 

Le télétravail apprécié par les Marseillais, mais dédaigné par les Lyonnais

Parmi les grandes métropoles françaises, les avis sur le télétravail divergent, et beaucoup. Alors qu’avant la crise sanitaire, la pratique du télétravail en France restait marginale (seulement 7% des travailleurs restaient à leur domicile de manière habituelle), c’est désormais bien différent. A l’échelle nationale, 50% des Français préfèrent travailler au bureau, 22% en télétravail et 28% se positionnent en faveur du format hybride.

Au niveau des grandes villes, les Marseillais favorisent le télétravail : seulement 16% des salariés veulent revenir au bureau. Une majorité des Parisiens souhaitent télétravailler entre 1 et 2 jours par semaine, tandis que les Lyonnais et les Lillois s’alignent à 2 à 3 jours par semaine. Mais tous s’accordent sur la nécessité de toujours aller au bureau (pas plus de 5% des Marseillais sont favorables au télétravail en permanence).

En cause ? La nécessité du lien social, et la séparation entre vie privée et professionnelle expliquent cette envie de télétravail. Mais de l’autre côté de la balance, il y a la réduction du temps de transport et la flexibilité des horaires.

Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

La touche finale : un rendez-vous à ne pas rater !

Les 15, 16 et 17 octobre prochains se tiendra la 6ème édition des journées nationales de l’architecture. Cette édition interroge cette année la thématique du « vivre ensemble ». On est donc dans le mois de l’architecture, puisque le 5 octobre dernier a eu lieu la journée mondiale de l’architecture.

Que faire pour l’occasion ? Se renseigner auprès des CAUE (Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) qui organisent des visites à thème. Le site du Ministère de la Culture recense par ailleurs l’ensemble des événements de ce weekend.

A Paris, c’est par exemple une promenade dédiée à l’Art déco aux abords du Palais de Chaillot qui aura lieu. Les étudiants de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris Malaquais organisent également une visite du quartier Saint-Germain des Prés, tandis qu’au centre Pompidou il sera possible d’apprendre à « croquer » sa mythique façade.