Investissement dans le Grand Paris, attention à la désillusion!

Au programme de Digicode cette semaine ; on vous parle de l’investissement en banlieue avec l’arrivée du Grand Paris Express en contexte pandémique, de la nouvelle offre de la mairie de Paris pour devenir propriétaire et également d’un projet fou de gratte-ciel invisible quelque part en Corée. Bref, c’est parti pour Digicode, la newsletter qui décrypte l’actualité immobilière.

Digicode, tous les semaines, l'actualité immobilière décryptée pour les propriétaires bailleurs.
Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

Immobilier en région parisienne: le pari des investisseurs

Les investisseurs le savent, l’arrivée du Grand Paris Express a déjà provoqué une ruée autour des nouvelles gares (29% de hausse sur les 5 dernières années à proximité de la ligne 15). Cependant, attention au retour de bâton, car il semblerait que certaines lignes soient remises en cause et que les départements s’organisent contre la hausse des loyers. 

Pour être précis : Le  Grand Paris et les Jeux Olympiques de 2024 ont largement contribué à dynamiser le marché immobilier dans la première couronne. Et pour cause:

Toutefois, en plus de la remise en question du tracé (possible disparition de la ligne 17 notamment à cause de l'abandon du centre commercial Europacity et du T4 de l’aéroport CDG) , certaines communes de Seine-Saint-Denis ont d’ores et déjà signées pour un encadrement des loyers pour limiter la flambée des prix. Attention donc à ne pas investir trop vite ; la rentabilité locative pourrait bien faire défaut !  

Pour prendre un peu de recul : Malgré la crise actuelle et la déception de certains investisseurs qui pourraient perdre gros, d’autres paris, moins risqués mais à plus long termes pourraient rattraper le coup. C’est le cas pour Saclay et Orly par exemple d’ici 2027-2030.

Découvrez Loumi, la plateforme des propriétaires baileurs !
Trouver un bon locataire et gérer votre bien devient un jeu d’enfant grâce à Loumi

Les autres codes de la semaine : 

Propriétaire à Paris pour 5.000€ du m2 : dites bonjour aux baux emphytéotiques !

Appelé Bail Réel Solidaire, cette nouvelle offre permet de devenir “propriétaire” d’un appartement, tout en restant locataire du terrain. Si le terrain reste ainsi sous couvert d’une société foncière de la ville de Paris, le bail est d’une durée de… 99 ans ! Ce qui signifie que vous pouvez le vendre ou le faire hériter à vos enfants comme un véritable propriétaire.

Bien que cette stratégie existe déjà dans d’autres villes françaises telles que Lille, Rennes ou Espelette, cette volonté se rapproche de ce qui existe en Angleterre et particulièrement à Londres, avec le leasehold, qui consiste à dissocier le foncier du bâti en offrant un bail de plein droit allant de 21 à 99 ans. Ce bail “emphytéotique” existe également dans d’autres métropoles qui ont un foncier trop cher pour être vendu (Amsterdam, Montréal, Hong Kong...).  

La première vague lancée compte 23 logements, avec un objectif affiché de 1000 logements d’ici 2026 selon Ian Brossat, ce qui reste une goutte d’eau en comparaison des 250 618 logements sociaux qu’offre la ville de Paris.

Merci ! Vous êtes bien inscrit à Digicode.
Il y a eu un problème lors de votre inscription.

La touche finale : un gratte-ciel invisible va sortir de terre!

Lancé en 2019, le chantier de cette tour coréenne surnommée ecoprism tower met au point un système de camouflage permettant de se fondre dans son environnement, comme un caméléon! Plutôt étonnant, non ?

Le gratte-ciel usera en réalité de multiples caméras situées à l'arrière du bâtiment qui projeteront des images des alentours en temps réel sur la façade, permettant ainsi de dissimuler le bâtiment dans un panorama virtuel grâce à un ensemble de LED appliquées sur la façade. Bien que ce projet soit innovant et plein de promesses, il est certain que dissimuler les 453m de la tour sera très coûteux en électricité...