Comment organiser une visite d’appartement efficace ?

Les visites de votre appartement sont importantes pour évaluer votre futur locataire, prenez le temps de lire nos conseils pour en tirer le maximum !

Publié le
22/10/2020 9:55
-
Mise à jour le
10/6/21 11:57

Trouvez un locataire de confiance

Loumi, la plateforme des propriétaires qui gèrent seuls
Je découvre Loumi

Planifiez des visites individuelles en concertation avec votre actuel locataire

La loi vous permet un accès à votre bien pour organiser des visites d’appartement les jours ouvrés

Si votre bien est occupé, vous n’avez bien entendu pas le droit d’y entrer sans l’accord de votre locataire. N’oubliez pas qu’il est avant tout chez lui ! Si vous souhaitez, d’un commun accord réaliser les visites en son absence, assurez-vous d’avoir un accord écrit (par courriel par exemple) afin qu’il n’y ait pas de litige possible. 

La loi vous autorise à organiser des visites d’appartement dans le cadre d’une vente ou d’une location à raison de deux heures par jour maximum et uniquement les jours ouvrés. Echangez avec votre locataire et trouvez les créneaux horaires d’un commun accord. 

Veillez aussi, par courtoisie, à ne pas rester trop longtemps, quitte à continuer l’échange à l’extérieur ou dans un café.

Loumi mise sur la confiance propriétaire-locataire, cet ultime rapport avec votre locataire qui s’apprête à quitter les lieux illustre encore une fois l’importance de reconstruire ce lien dont l’importance est trop souvent sous évaluée ! 

Ne cédez pas à la tentation de la visite collective mais n’organisez pas non plus une visite d’appartement avec chacun des candidats intéressés

Rappelons-le d’entrée, chez loumi, nous souhaitons avant tout que le rapport propriétaire-locataire repose sur la confiance. Le moment de la visite est alors parfaitement adapté pour faire connaissance et en apprendre davantage sur la situation et le projet de location du candidat.

 Cela représente des informations essentielles afin de faire votre choix final de locataire. De fait, la visite collective, si elle peut paraître source de gain de temps, ne permet pas de réelles interactions personnelles. Au final, vous n’aurez pas mis à profit ce moment pour vous donner les moyens de faire le meilleur choix de candidat selon des critères réellement pertinents au regard de votre projet locatif. 

Et, autant le rappeler, vous consacrerez bien plus de temps que celui économisé à gérer une mauvaise relation avec votre locataire ou un départ après seulement quelques mois d’occupation de votre bien.

Les visites d’appartement doivent être organisées uniquement pour quatre ou cinq candidats présélectionnés

Sélectionnez quatre ou cinq candidats locataires à qui vous proposerez effectivement une visite au cours d’un moment dédié. Pour vous aider dans cette première étape, consultez notre article consacré au choix de votre futur locataire. 

Préparez et personnalisez la visite de votre appartement selon le locataire potentiel que vous recevez

Préparez préalablement la visite en vérifiant bien que vous êtes à même de fournir toutes les informations utiles concernant votre bien. Les informations financières telles que l’historique des factures d’électricité ou de gaz, mais également le montant de la taxe d’habitation (en cours de suppression) sont importantes. Le coût de l’entretien annuel d’une chaudière (à la charge du locataire) est également à renseigner le cas échéant.

Les bons gestionnaires ne manqueront d’ailleurs pas de vous poser ces questions !

Enfin, soyez capable d’indiquer l’orientation des principales pièces. Savoir que le balcon est orienté à l’Ouest et bénéficie donc du coucher du soleil en fin de journée est toujours positif !

 Par ailleurs, prenez le temps de chercher les aspects qui importent à la personne que vous recevez afin de les lui indiquer lors de la visite d’appartement. Une famille avec enfants souhaitera connaître ou se trouve les écoles à proximité ou quels moyens de transport les desservent. Les cyclistes seront par exemple intéressés par l’existence d’un local vélo dans l’immeuble et des accès aux pistes cyclables les plus proches.

Répondez honnêtement aux questions, sans jamais chercher à édulcorer un aspect moins positif. Le locataire s’en apercevra après son entrée dans les lieux et cela nuira à votre relation voire entraînera un départ prématuré.

Pendant la visite, prenez un vrai moment de discussion avec le candidat locataire

Si à l’issue de la visite le candidat locataire est toujours intéressé par la location de votre bien, prenez le temps d’un vrai moment d’échange afin de discuter notamment de sa situation et de son projet locatif. Profitez-en pour rappeler les engagements de chacun vis à vis de l’entretien du bien, et n’hésitez pas à redire clairement votre engagement à tout mettre en œuvre afin d’assurer l’entretien et la réparation de ce qui vous incombe en cas de besoin, et cela rapidement. La confiance passe aussi par là ! Si vous avez un doute sur la répartition légale de l’entretien et des réparations, consultez notre article détaillé sur la question.

Vous avez désormais les clés pour organiser votre visite. N’oubliez pas qu’une visite réussie repose sur la transparence et un minimum de préparation de votre part. Si vous prenez d’autres conseils par ailleurs, gardez bien à l’esprit que la visite pour la mise en location n’est pas celle pour sa mise en vente, qui joue avant tout sur le fameux « coup de cœur ». Mais, bien sûr, certains conseils valent néanmoins dans les deux situations.

François Quillot
Économiste spécialiste de l'immobilier

Organiser une visite efficace, les points essentiels :

  • Organisez des visites en accord avec votre locataire actuel
  • Ne cédez pas à la tentation de la visite collective
  • N’organisez pas une visite avec chacun des candidats intéressés
  • Prenez un réel moment d’échange avec chacun des visiteurs
  • Répondez honnêtement aux questions sans chercher à minimiser certains aspects moins attrayants

Trouvez un locataire de confiance

Loumi, la plateforme des propriétaires qui gèrent seuls.
Je découvre Loumi

Tous nos articles

Méthodologie
Comment optimiser sa gestion locative ?
Méthodologie
Les stratégies d’investissements locatifs en 2021
Actualité
L’essor de l’immobilier digital post-Covid
Méthodologie
SCPI, SCI, SIIC et OPCI : que signifient ces acronymes?